Le Fief du Dragon Diplomate

Le site du Fief du Dragon Diplomate, association de jeux - La Roche sur Yon, Vendée
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Porcelaine, cidre et assassins...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Evénia
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 36
Localisation : Quelque part, ça c'est sûr !
Date d'inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 222

MessageSujet: Porcelaine, cidre et assassins...   Ven 18 Sep 2015 - 11:41

... sans oublier les éléphants !

Suite des aventures du cirque le plus fameux du Disque-Monde... le 25 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alx85
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 40
Date d'inscription : 05/04/2011
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Lun 21 Sep 2015 - 16:10

Bah voilà, la pub, ça fonctionne!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david&manue
Fanatique Gob
Fanatique Gob


Localisation : Ensembles
Date d'inscription : 27/09/2007
Nombre de messages : 210

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Lun 28 Sep 2015 - 16:51

Quand allait donc s’arrêter ce fichu cavalier ? Je le suivais depuis Ankh Morpork, lorsque ce satané canasson avait failli me transformer en carpette au passage de la Porte Hâtive. Sacré adieu à ma ville natale si j’avais fini en paillasson avant même d’avoir franchi les remparts…
J’allais lui dire DEUX MOTS, MOI, A CET OLIBRIUS !!! TROP PRESSÉ POUR CONTOURNER LES PIÉTONS ? NON MAIS !
 
Je n’avais pas l’intention de le lâcher et il comprendrait sa douleur quand il mettrait pied à terre. Je lui ferais cracher ses dents (et des excuses), parole de Wilhem, à Môssieur le coursier spécial avec sa sacoche siglée du Palais du Patricien ! (vive le sponsor…) Quelques secondes plus tard j’étais sur ses talons, à quatre pattes plutôt qu’à deux (c’est plus rapide), la truffe au vent. Haaa l’aventure à portée de griffe, le vaste monde tout autour, enfin ! et une bonne bagarre en prévision, que demander de plus ?
 
Après plusieurs heures de courses à travers les Plaines de Sto et presqu’autant d’occasions manquées (2 relais de poste et une auberge), j’avais rattrapé mon retard sur ma proie et j’allais mettre la main sur le gus quand il s’arrêta près de quelques personnes adossés à un amas de rochers érodés par le vent. A plat ventre dans les herbes hautes j’ai pu observer la scène discrètement avant de sentir l’odeur caractéristique d’une de mes semblables ! Intimidé mais surtout méfiant, je suis resté planqué encore quelques minutes, le temps de m’apercevoir que les « rochers » étaient en fait des pachydermes, relativement proches anatomiquement des hippotames figurant aux armoiries de notre cité, mais quelque peu plus… imposants… et avec des défenses façon « verrat du Père Porcher XXXL »… Des… é-lé-PHANTS elephant ! INCROYABLE !
 
Tellement stupéfait que je laisse filer le coursier et que je me fais aborder dans la foulée par la demoiselle qui est venue à ma rencontre. Elle a beau me demander ce que je fais là, seul, au milieu de nulle part, je reste focaliser sur les pachydermes. Elle m’apprend qu’elle fait partie d’une troupe ambulante de saltimbanques (!) qui gagnent leur croute en amusant la galerie et en exposant les éléphants (!). Après m’avoir présenté la compagnie (plutôt hétéroclite cosmopolite), leur éloquent Monsieur Loyal est fier de me dire qu’on peut vivre d’une telle activité (mais je crois deviner quelques regards fuyants dans l’assistance) !
 
J’ai surtout retenu du reste de la conversation que d’autres réussiraient certainement à gagner leur croute comme ça, mais apparemment pas eux. Ah oui, et qu’ils cherchent à étoffer leur spectacle (une histoire de rapatriement sanitaire, un malheureux accident avec une malle (!), et un risque de baisse violente d’effectif si un écolier parvient à valider son diplôme (?), des trucs dans le genre). Mais bon, puisqu’on me propose de me joindre au groupe en attendant de savoir en quoi je pourrais leur être utile, je me décide à les suivre.
 
Direction Al Khali, capitale du Klatch, où le Patricien a chargé la troupe de représenter notre cité-état dans une compétition interdiscale de saltimbanquerie (c’est pas comme ça qu’on dit ?). Finalement, je ne suis pas trop déçu d’avoir épargner le lascar sur son bourrin, notre belle ville aurait encore manqué une occasion de s’illustrer ! Pour l’heure nous marchons, au rythme de l'hymne morporkienne, vers la côte où nous espérons trouver des embarcations pour traverser la Mer Circulaire afin de rejoindre la péninsule d’El Kinte.
 
La suite prochainement !


Dernière édition par david&manue le Jeu 1 Oct 2015 - 0:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david&manue
Fanatique Gob
Fanatique Gob


Localisation : Ensembles
Date d'inscription : 27/09/2007
Nombre de messages : 210

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Lun 28 Sep 2015 - 16:57

Je ne sais pas si notre chère MJ connaît cet excellent site avec des cartes interactives du Disque et d'Ankh Morpork.

La rubrique consacrée à la ville indique que : "La devise d'Ankh-Morpork est: "Quanti canicula ille in fenestra" ("Combien ce petit chien dans la vitrine"), qui d'après leurs propres dires représente merveilleusement l'esprit des morporkiens : le don pour poser des questions intelligentes, l'intérêt pour les affaires commerciales, et l'amour des animaux.
Pour achever le tableau, notons que l'hymne national de la cité commerçante tentaculaire est le seul à comporter de manière officielle un second couplet consistant essentiellement en marmonnements embarrassés. Cette composition surprenante est un résultat pragmatique de l'observation que les vrais patriotes ne se rappellent jamais de plus d'un couplet de leur hymne et entament les suivants à coups de "na hna na", jusqu'au moment où ils se raccrochent à des paroles dont ils se souviennent (et qu'ils brament alors comme des veaux pour sauver l'honneur)."

Et oui (après recherche), Pratchett s'est bien inspiré de la chanson "How much is that doggie in the window ?" (en VO) reprise par Line Renaud pour la VF !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alx85
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 40
Date d'inscription : 05/04/2011
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Mer 30 Sep 2015 - 11:00

BAH VOILA!!! Plutôt que de bricoler des cannineries, fallait le dire plus tôt que Tu savais écrire! Bon à partir de ce jour, Te voilà chargé de la Rédaction de L'Epopée de la Compagnie du Magnifique (tirage limité, réservation conseillée, prix spécial en cas d'achat groupé, négociation à oublier) afro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david&manue
Fanatique Gob
Fanatique Gob


Localisation : Ensembles
Date d'inscription : 27/09/2007
Nombre de messages : 210

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Jeu 1 Oct 2015 - 0:48

J'aime qu'on me brosse dans le sens du poil ! Laughing


Pas trop le temps de tergiverser pour notre groupe, une rapide division ‘distance à parcourir’ / ‘vitesse moyenne de notre convoi’ nous fait abandonner l’idée d’un trajet par la terre au profit de la diagonale par la mer, au grand dam de la femme à barbe (en voilà une qui ne serait pas emballée par une croisière… ah les femmes !)

Après plusieurs heures de marche en direction du bord/sens horaire, la falaise qui s’ouvre tout à coup devant nous offre le panorama d’une étendue miroitante à perte de vue. Et bingo, nous distinguons en contrebas un village côtier ainsi que des embarcations ! Nous nous rendons à la rencontre des autochtones avec qui le contact est assez froid. D’ailleurs il n’y a que des hommes adultes dans ce bled ? Manifestement la coque de noix la plus grande ne supportera pas plus de 2 éléphants, et la traversée est tout même estimée à 24h ! Autant dire qu’on est mal… et que nos « hôtes » (on se tape grave l’incruste) n’ont pas l’air particulièrement concernés par notre problème (ce qui est somme toute logique).

Alors qu’ils retournent vaquer à leurs occupations, nous décidons de nous installer sur place. Peut-être qu’un petit spectacle pourra les faire changer d’avis ? La grève du port est bordée par un hangar à bateau plutôt imposant mais totalement clos contre lequel nous décidons d’adosser notre campement. A la nuit tombante, espérant remobiliser les gens du cru, je pars à leur rencontre mais les habitations sont désertes… pas un bruit ! Il est temps pour « mon chien » d’entrer en discrètement en scène. Mon flair me mène au sommet de la falaise où je perçois des bribes de conversation provenant d’autour un grand feu et d’un monticule de caisses. « Les étrangers » les ennuieraient dans les activités nocturnes, qui les empêcheraient de charger ? Ohhhh…  Idea

Retour fissa au camp où ce cher Basalte Granite Trachyte Gabbro me rend le service de défoncer « fortuitement malencontreusement ohlala-c’est-pas-de-chance-que-je-suis-maladroit » la porte arrière du hangar et là  affraid … merveille ! Même pour un non-initié à la chose nautique, ce bateau a une classe d’enfer ! Effilé comme une dague Massetard et Fortdubras, noir comme la colère d’un assassin qui a manqué sa cible et impressionnant comme… une troupe d’elephant, cette beauté fait naître dans notre esprit la folle impression qu’on est encore dans la course (qui n’a en fait même pas commencé).

C’est le moment qu’ont choisi les rabat-joie locaux pour nous tomber dessus, l’air pas vraiment satisfait qu’on ait légèrement endommagé la porte du hangar  Suspect  (j’avais précisé à Gabbro « en douceur » mais le craquement du bois sec réduit en écharde par 2 tonnes de pression au cm² avait couvert mes paroles). Notre présence nuirait à leurs affaires de commerce discret et indépendant.

Timing idéal pour que Monsieur le Magnifique récapitule la situation : ils veulent qu’on parte / on veut partir, ils veulent traverser / on veut traverser, ils ont des trucs à emmener / nous aussi, ils doivent charger rapidement / on a un troll très serviable… et en plus notre cuisinière peut leur préparer un repas mortel (il paraît, je n’ai pas encore eu l’occasion de gouter mais je n’ai pas vraiment l’envie non plus  Embarassed ) !

L’affaire est conclue, tout le monde pourra… s’affairer… à… ce qu’il a à faire…  Rolling Eyes pendant que Gabbro trimera comme 12 ! Répartition équitable du travail. Et comme ce navire spacieux et discret est un vrai bolide, on sera vite rendu de l’autre côté ; je serai de service pour la seconde traversée (je n’étais pas réveillé pour la première  Sleep ).

Quel bonheur d’embarquer pour une balade à travers les océans (la Mer Circulaire aujourd’hui, l’Océan du Bord demain ou plus tard), dans l’air vivifiant de la marée stagnante, des algues dépérissantes et du poisson mort depuis trop longtemps. Notre devoir patriotique nous emplit d’entrain et c’est avec impatience que nous accostons en Klatch, pris en charge par les contreb commerçants indépendants locaux.

Nous sommes invités à rejoindre un grand entrepôt au toit végétalisé (quelle conscience écologique quand même) en attendant que toute la troupe ait traversé. Tout le monde a l’air impatient de rencontrer notre Monsieur Loyal ! Show must go on !  jocolor
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evénia
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 36
Localisation : Quelque part, ça c'est sûr !
Date d'inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 222

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Jeu 1 Oct 2015 - 20:22

Alors là, chapeau bas ! Que tout le monde en prenne de la graine ! Y'a du passage de niveau dans l'air...

drunken drunken
Ah non c'est vrai, pas de passage de niveau j'avais dit... Bon mais le cœur y est !!


Je connaissais le site du Vademecum, mais je n'avais pas été y traîner depuis longtemps, donc ce petit rappel est arrivé fort à propos. Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evénia
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 36
Localisation : Quelque part, ça c'est sûr !
Date d'inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 222

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Jeu 1 Oct 2015 - 20:24

Au fait... j'ai mis toute la matinée samedi à me débarrasser d'une certaine chanson... Evil or Very Mad Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
alx85
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 40
Date d'inscription : 05/04/2011
Nombre de messages : 299

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Ven 2 Oct 2015 - 8:45

Combien pour l'clébard avec ses piles?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david&manue
Fanatique Gob
Fanatique Gob


Localisation : Ensembles
Date d'inscription : 27/09/2007
Nombre de messages : 210

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Ven 9 Oct 2015 - 17:26

Une fois les derniers éléphants déchargés (et ce cher Le Magnifique avec) nous nous apprêtons à reprendre notre route vers Al Khali quand un petit homme, qui nous a été présenté par notre "passeur" comme son homoloque klatchien, aborde notre Monsieur Loyal. Ensembles ils se rendent à l'intérieur du grand hangar.

Nous remarquons que l'équipage des navires écrase une petite larme au moment de relâcher notre cuisinière, par contre ils n'ont aucun scrupule à revenir à terre (après un premier départ) pour débarquer manu-militari une petite silhouette un peu misérable qui avait embarqué clandestinement (notre premier fan ? il vénère nos  elephant parait-il...).

Pendant que l'entrevue au sommet dure, Gabbro nous révèle l'artiste qui sommeille (comate, même !) en lui en peignant nos éléphants -il ne s'agit pas là d'une métaphore- avec des pigments que les autochtones nous ont fourni. Des paysages, des motifs, impossible que les éléphants morporkiens passent inaperçu désormais ! Et l'éléphantido-maniaque, dont les réactions sont craintes par mes camarades, tombe en extase devant cette œuvre divine (selon lui) ! On en profite aussi pour essayer de coordonnées nos numéros et nos savoir-faire pour constituer un spectacle.

Lorsque Le Magnifique nous rejoint enfin, il affiche le sourire de celui qui est convaincu d'avoir misé toute la retraite de mémé (emprunté pour l'occasion) sur le bon cheval. Une telle preuve d'assurance a le don pour le filer les chocottes (souvenirs personnels) ! Il nous annonce qu'en échange de "menus services", nous pourrons bénéficier de réductions permanentes chez certains "commerçants" et d'un service de transport ultra-performant ! Mouais... j'ai du mal à partager son enthousiasme.

Et voilà que se présente notre première occasion d'éclairer la population klatchienne du génie morporkien pour le divertissement  : un village ! Une petite vieille aux allures de matriarche nous questionne sur nos intentions et nous sert d’interprète pour annoncer HAUT et FORT le spectacle qui se tiendra ce soir ! (prière d'amener tables et bancs, ainsi que des ingrédients qui serviront à l'élaboration du repas qui sera servi en accompagnement)

Le temps nous manque pour monter le chapiteau, aussi nous installons nous "comme ça". A force de discussion, il semblerait que "mon chien" (celui qui m'accompagne toujours au fond de mon sac Rolling Eyes ) pourrait assurer un numéro de chien savant et de pitreries : répondre par des "ouafs" à des questions et courir dans tous les sens en faisant croire que je recherche mon chien qui m'échappe à chaque fois, "z'avez pas vu mon chien ?". On doit tenir un hit avec ça ! La subtilité (qui n'en est pas une) est que je ne dois jamais être présent en même temps que mon chien, des petites tentes sont prévues pour ça. Ce numéro sera précédé d'un tour de force par Gabbro qui soulèvera des bancs (avec des gens dessus !) et la femme à barbe prendra ma suite.

Le soir venu, pas de bancs mais des tapis, pas de patates et de porcs mais du bouc et de la semoule ! Aïe... Pour faire bref (mais aussi parce que j'ai un peu oublié) la soirée se poursuit sur la même voie et on réalise à la fin qu'on vient de se prendre la barrière culturelle en pleine figure ! Pourtant la petite matriarche est là pour nous encourager à continuer et nous féliciter de contribuer ainsi à "l'éducation des jeunes" Question Renseignement pris, elle trouve que nous permettons "aux jeunes Klatchiens de réaliser la supériorité de leur civilisation"... Bah, merci quand même Sad 

La partie s'est terminé sur le constat pas totalement négatif que nous avons encore beaucoup de chemin à parcourir avant d'arriver à Al Khali (au sens propre ET au figuré)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
david&manue
Fanatique Gob
Fanatique Gob


Localisation : Ensembles
Date d'inscription : 27/09/2007
Nombre de messages : 210

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Ven 9 Oct 2015 - 17:45

Si vous vous rappeler des trucs que j'ai omis (par oubli, oui j'avoue, 2 semaines c'est trop long pour rédiger un compte-rendu), j'éditerai mes posts...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Evénia
Fanatique Gob
Fanatique Gob
avatar

Age : 36
Localisation : Quelque part, ça c'est sûr !
Date d'inscription : 07/10/2009
Nombre de messages : 222

MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   Mar 13 Oct 2015 - 17:07

Suite le 30 octobre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Porcelaine, cidre et assassins...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Porcelaine, cidre et assassins...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» préparation Cidre et dragon 2010
» [VENDS] The witcher 2 assassins of kings
» Les assassins de Snikit [1500]
» [Festival] Cidre & Dragon - Caen - 15/16 septembre 2012
» cidre et dragons

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Fief du Dragon Diplomate :: L'antre de la Bête - La vie de l'asso :: Jeux de rôle-
Sauter vers: